Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 14:46

Mardi 25 février, suite à l'adoption du texte «Réussir le pacte de responsabilité pour une économie plus compétitive, plus durable, plus créatrice d’emplois», en Bureau national, le Premier secrétaire Harlem Désir a tenu une conférence de presse. 

Il a déclaré :

Ce Pacte patriotique pour l'emploi et l'investissement est l'affaire de tous.

Il a exposé le contenu du texte adopté. Il s'agit d'un texte «qui situe le contexte historique du Pacte, la démarche et l'engagement des socialistes pour sa réussite». 

Il a appelé à la mobilisation de tous les acteurs pour la réussite de ce Pacte «vital»

Et d'ajouter : 

Parce que je suis socialiste, parce que je suis progressiste, je veux ce qu'il y a de meilleur pour mon pays.

Une «grande négociation sociale» sur les contre-parties

Dans le texte, le Parti socialiste appelle à véritable dialogue social afin de déterminer les contre-parties demandées aux entreprises : 

Pour le Parti socialiste, une grande négociation sociale doit s'engager dans le pays, au niveau national comme à l'échelon local. Elle doit mobiliser tous les acteurs du pacte et porter sur les contreparties

Le texte insiste également sur le contenu de ces contre-parties : 

  • «le soutien à la création d'emplois», en permettant «l'embauche des jeunes et le maintien des seniors dans l'emploi», 
  • «le soutien à la formation et à la qualification», 
  • «l'amélioration de la qualité du travail et des conditions de travail», 
  • «l'investissement en France», 
  • «la transition énergétique, écologique et numérique dans l'entreprise»,
  • «une plus grande solidarité au sein des filières, entre grands donneurs d'ordres et PME sous-traitantes».

 

Lire le texte :  http://www.scribd.com/doc/209328720/Reussir-le-Pacte-de-responsabilite

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ERASME
commenter cet article

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories