Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 14:00

Compte tenu de la situation en Ukraine, un Conseil extraordinaire des affaires étrangères a été programmé. Il débutera à 15 heures et sera présidé par Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Ce Conseil sera exclusivement consacré à un examen approfondi des événements survenus récemment en Ukraine et à la réaction de l'UE.

Toutes les options possibles seront explorées, y compris l'adoption de mesures restrictives visant les responsables des violations des droits de l'homme, de la violence et d'usage excessif de la force.

Le Président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, a exprimé la vive inquiétude que lui inspire l'escalade de la violence dans la crise politique en Ukraine. Il déplore vivement l'évolution de la situation en matière de droits de l'homme, notamment pour ce qui est des violences, des personnes disparues, de la torture et des intimidations, et déplore les morts et les blessés de part et d'autre. Il a également condamné le recours injustifié et excessif à la force de la part des autorités ukrainiennes et demande que les responsables soient tenus de répondre de leurs actes.

L'UE a, à maintes reprises, rappelé l'importance d'un dialogue ouvert à tous, qui est la voie permettant de trouver une solution démocratique susceptible de répondre aux aspirations du peuple ukrainien.

Une solution durable à la crise en Ukraine pourrait inclure la mise en place d'un nouveau gouvernement rassemblant toutes les parties, le lancement de réformes constitutionnelles et la préparation d'élections présidentielles libres et régulières.

L'UE a également proposé d'apporté un soutien spécialisé dans tous les domaines où cela sera jugé utile.

L'UE demeure résolue à soutenir l'Ukraine dans sa trajectoire de réforme. Sur la base des réformes menées par le nouveau gouvernement ukrainien, l'UE est disposée à continuer, avec les institutions financières internationales, à apporter son aide à aider l'Ukraine, dans des conditions bien établies.

L'UE demeure par ailleurs résolue à signer l'accord d'association avec l'Ukraine, pour autant que les autorités de ce pays apportent la preuve de leur adhésion au principe d'une Ukraine libre, unie et démocratique et aux valeurs sur lesquelles se fonde l'accord d'association.

Le 10 février, le Conseil a exprimé la conviction que cet accord ne constitue pas l'objectif ultime dans le cadre de la coopération UE-Ukraine. À cet égard, l'UE a rappelé l'importance qu'elle attache au droit de chaque pays de définir librement ses relations avec d'autres États conformément au droit international.

Des relations plus étroites avec l'UE ne sont pas préjudiciables aux relations entre des partenaires orientaux et leurs autres voisins.

Le Conseil devrait adopter des conclusions.

1 La présente note a été élaborée sous la responsabilité du service de presse. 

Pour en savoir plus :

Déclaration du Président du Conseil européen au nom du Conseil européen : http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_Data/docs/pressdata/en/ec/141069.pdf

Déclaration de Mme Catherine Ashton, Haute Représentante, sur les violences en Ukraine : http://eeas.europa.eu/statements/docs/2014/140218_03_en.pdf

Conclusions du Conseil du 10 février relatives à l'Ukraine : http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/EN/foraff/140960.pdf

Fiche d'information sur les mesures restrictives de l'UE : http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/FR/foraff/135805.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by ERASME
commenter cet article

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories