Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 15:23

L’Europe peut-elle être autre chose que sociale ? Évidemment non. Car quel sens cela aurait-il de faire l’Europe si on ne la fait pas pour les Européens ? Pour qu’ils bénéficient des droits sociaux fondamentaux et de conditions de vie et de travail décentes ?

Pourtant, l’analyse des 60 dernières années apporte la preuve que l’Europe, édifiée à l’origine autour du charbon et de l’acier, puis de l’atome, si elle a su se transformer en Communauté Economique Européenne en 1957, n’a pas su au fil des traités qui ont marqué son évolution, se muer en une entité tournée vers sa population. De là vient le divorce actuel entre les Européens et l’Union européenne. Cette Europe économique, monétaire, bancaire, budgétaire, encore si peu politique, s’aperçoit soudain qu’elle n’a pas été adoptée par « les gens », qui sont pourtant si impliqués par toutes les décisions prises en son nom.

L’Europe sociale, aujourd’hui à peine ébauchée, ne sera jamais qu’un élément complémentaire à l’Union économique et monétaire. (I). Telle est la tare de sa naissance. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’apporter un bouleversement conceptuel à la construction européenne. Il s’agit dans un double mouvement de faire émerger une Europe politique dotée d’une véritable gouvernance et de penser l’Europe comme un ensemble lié par une solidarité réelle. L’Europe de la solidarité devra aller bien plus loin qu’une simple Europe sociale (II).

....

Voir la suite de l'article : http://www.sauvonsleurope.eu/de-la-non-europe-sociale-a-leurope-de-la-solidarite/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=de-la-non-europe-sociale-a-leurope-de-la-solidarite

Patrice Obert, auteur de 'Un projet pour l’Europe', milite pour des listes citoyennes européennes portées par les Européens Solidaires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories