Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

Quel pays remportera le plus de médailles ? Quels records seront battus ? Quels exploits seront accomplis, qui feront encore parler pendant des générations ?

Toutes ces questions que les observateurs se posent toujours à la veille d'un événement sportif planétaire ont été largement éclipsées, dans les jours précédant les Jeux olympiques d'hiver de Pékin, par des préoccupations ayant trait à la publicité mondiale que les Jeux offrent au régime de la République populaire, à leur empreinte écologique et à la justification même de l'organisation de compétitions sportives de ce type. Nous vous proposons aujourd'hui, au lendemain de l'ouverture fastueuse — mais, stratégie « zéro Covid » oblige, tenue devant un public clairsemé — des Jeux de Pékin, plusieurs réflexions sur ces « enjeux des Jeux ».

Yan Bennett (Princeton University, États-Unis) et John Garrick (Charles Darwin University, Australie) soulignent l'importance que revêt cette quinzaine pour le Parti communiste chinois, qui cherche à travers la mise en scène des Jeux à convaincre à la fois sa population et le monde extérieur de l'inexorabilité de l'ascension de la Chine.

Une ascension dont la dimension sportive est un aspect important, expliquent Lukas Aubin (Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières) et Jean-Baptiste Guégan (ILERI) dans un article fouillé retraçant un siècle d'histoire du sport en Chine. La RPC aspire non seulement à devenir la première puissance économique mondiale, mais aussi la première puissance sportive.

Ces enjeux de reconnaissance et d'image accompagnent tous les grands événements de ce type, rappelle Simon Chadwick (EM Lyon) : qu'il s'agisse des JO de Pékin, mais aussi du rallye Paris-Dakar qui s'est tenu en Arabie saoudite le mois dernier, ou encore de la Coupe du monde au Qatar en novembre, les grands moments de sport de 2022 auront aussi incontestablement été de grands moments géopolitiques.

De son côté, Bernard Paquito (Université du Québec à Montréal, Canada) examine en détail l'impact environnemental de ces Jeux d'hiver qui se dérouleront entièrement sur de la neige artificielle : si la hausse mondiale des températures n'est pas rapidement endiguée, démontre-t-il, les JO d'hiver ne seront dans quelques décennies qu'un lointain souvenir… Un avertissement que prolonge utilement le podcast dans lequel Julien Pillot (INSEEC) pèse le pour et le contre de l'organisation des méga-événements sportifs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article