Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

La Marseillaise de Serge Gainsbourg, facilement identifiable à son « Aux armes et caetera » et à son rythme reggae, est devenue un classique.

Didier Francfort, scrutant le contexte politique et culturel de la fin des années 1970, montre pourtant qu’au moment de sa création cette réinterprétation de l’hymne national fut dénoncée comme une odieuse provocation par ceux qui étaient décidés à lutter contre toute atteinte à ce qu’ils considéraient comme un élément patrimonial intouchable.

Voir l'article :  La Marseillaise de Serge Gainsbourg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article