Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

« En démocratie, la politique est l'art de faire croire au peuple qu'il gouverne » écrit Louis Latzarus dans son ouvrage La Politique. En effet, les acteurs politiques ont désormais admis qu’afin d’investir l’auctoritas de la potestas, l’élection ne suffisait pas. Le politique en exercice doit convaincre, confirmer à son électorat qu’il a fait le bon choix afin de se maintenir au pouvoir. En d’autre termes l’élu (et plus particulièrement l’élu au suffrage universel) doit exercer son pouvoir mandataire pour rassurer. C’est dans cet objectif qu’il use de ce qu’Orwell définissait comme le discours « destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l’apparence de la solidarité à un simple courant d’air ». La communication politique est manipulation. Elle repose sur des mécanismes complexes et des constructions précis depuis l’antiquité. Cette rhétorique conforte le citoyen dans son choix d’électeur, le politique dans ses choix d’exercice du pouvoir. La communication politique forme l’assise de la potestas. C’est cette assise que nous tâcherons d’étudier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article