Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

« 1984 », de George Orwell, est passé du statut de roman célèbre à celui de livre-culte, alors que « Le Meilleur des mondes », d’Aldous Huxley, est en revanche oublié. Pourtant, la lecture conjuguée de ces deux dystopies éclaire une double menace de plus en plus « moderne » : celle d’un « totalitarisme » du bonheur (Huxley) par la grâce de la génétique, celle de la soumission à une parole unique (Orwell).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article