Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

Gilgamesh. Avec ce nom nous parvient la sonorité altérée par le temps des interrogations premières. Gilgamesh est le nom d’un des plus anciens héros connus de l’antique Sumer, le cinquième roi de la première dynastie d’Uruk, prospère cité de la Mésopotamie où résidait la déesse Ishtar déesse de la guerre et de l’amour fertile. Son épopée s’est forgée voici 4500 ans et ce plus ancien récit connu de l’histoire de l’humanité a d’abord été dit ou chanté, puis écrit, en sumérien, en caractères cunéiformes, puis en akkadien, voici 4000 ans. Si on y découvre les premières versions de grands récits de nos civilisations comme le déluge et déjà la silhouette de dieux plus proches de nous qui deviendront nos Hercule ou Vénus, l’amitié, le désir, l’inquiétude face à la mort, les combats, la tristesse, l’espoir et le désespoir, tous ces états d’âme si humains qui apparaissent dans ce texte, nous paraissent presque contemporains. Seul l’éloignement des dieux enfuis dans l’opacité de la nuit du monde, nous empêche d’en être tout à fait les témoins.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article