Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

L’arrivée au pouvoir de l’AKP en 2002 semblait impulser un souffle nouveau pour la question kurde, avec une politique d’ouverture puis un processus de paix. Mais à partir de 2015, le ton d’Ankara change, ouvrant une nouvelle période de répression. L’AKP scelle une alliance avec le parti d’extrême droite MHP et les Kurdes sont de nouveau réprimés. Solène Benhaddou analyse les évolutions de cette politique « kurde » – de ces politiques kurdes – du président Erdoğan, qui en fait un instrument à des fins électorales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article