Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

Quels que soient l'importance et la gravité du conflit israélo-palestinien et l'intérêt qu'il faut y porter, la France peut-elle s'enfermer en continu dans les seuls débats constitués autour de ce drame et du terrorisme (dont on nous rebat les oreilles depuis plusieurs décennies en multipliant sans cesse à coup de mesures, de lois, de moyens humains, d'équipements de surveillance, etc. les instruments de lutte à son encontre) comme on l'observe sur les médias ?
N'y a-t-il pas des sujets qui concernent au moins autant la majorité des Français qui mériteraient qu'on y consacre autant de débats et de mesures ?
La France est-elle si centrale dans ce monde pour se permettre de disposer d'autant d'analystes, d'experts, d'universitaires, de chercheurs, d'observateurs, de bla-blateurs professionnels pour nous expliquer toute la journée l'alpha et l'omega de ces soubresauts récurrents dont ils assurent ainsi la centralité dans les agendas politiques nationaux et internationaux ?
On se gargarise d'avoir une base aérienne ici ou là, des diplomates en actions, mais quelle arrogance ! Quelles futilités grossières qui ne trompent personne sur le fait que la France n'est plus une puissance, même pas une puissance moyenne dès lors qu'elle ne dispose plus d'aucune espèce de souveraineté dans aucun domaine, au point même de s'être s'est liée pieds et points à un pays comme le Qatar !
Qu'apporteraient donc ces bataillons de soldats du verbe au vivre ensemble, à la cohésion nationale, à la vitalité de son économie, au rayonnement de sa culture, ou mieux encore, au règlement des différents internationaux, au dialogue et à la concorde des peuples et des Etats pour qu'ils puissent prétendre occuper à ce point le centre de nos préoccupations médiatiques ?
A moins que tout ce brouhaha ne tienne en réalité qu'au fait que notre Pays n'a plus de position claire qui soit le véritable reflet, sinon de la tradition diplomatique de la France, tout au moins d'un semblant de consensus national sur son rôle dans ce conflit tandis que son président ne parvient pas à faire entendre une parole digne d'elle en regard de ce que les autres attendent qu'elle exprime au monde !
A moins aussi que tout cette agitation de neurones médiatiques voit dans ce drame les ressorts et les déterminants du sort futur de notre monde en proie à toutes les incertitudes et à toutes les folies pour n'avoir pas su ou pas voulu affronter les problèmes que les Etats et les organisations internationales ont créés, en se dépossédant des instruments de puissance et de régulation appropriés pour canalyser les grands mouvements civilisationnels qui en affectent la capacité d'agir en même temps qu'ils épuisent les peuples !
Puisque nous avons ouvertement pris le parti de nous en remettre aux USA, à l'Otan et à l'UE, cessons de feindre d'être encore maître de no destin et de pouvoir peser sur les affaires du monde !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article