Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Patrice Cardot

La montée de l'antisémitisme dans le monde, et notamment en Europe, ce territoire d'une civilisation où jaillirent les Lumières et où la sécularisation des esprits et des Etats a trouvé dans le droit le substitut aux référents religieux et à leurs interprétations politiques les plus traumatisantes pour les peuples, et où furent pourtant organisées et mis en oeuvre l'Holocauste en Ukraine et la Shoah en Europe occidentale, ces épisodes effroyablement barbares qui ciblèrent un peuple pour ce qu'il représentait dans des préjugés idéologiques des plus abjectes !

Plus encore que les nombreux génocides qui ont ensanglanté l'histoire humaine, l’antisémitisme est un marqueur de la destruction des sociétés, et l’histoire nous l’enseigne. Différentes enquêtes récentes publiées par l'Union européenne dressent un tableau inquiétant de l'antisémitisme en Europe :

• neuf Juifs sur dix estiment que l’antisémitisme a augmenté dans leur pays ;

• 71% évitent de porter en public des symboles les identifiant en tant que juif ;

• 34% évitent de participer à des manifestations juives ou de visiter des sites juifs au moins occasionnellement car ils ne s'y sentiraient pas en sécurité ;

• 44% des jeunes de confession juive déclarent être victimes de harcèlement antisémite ;

• 38% ont envisagé d'émigrer car ils ne se sentent pas en sécurité en Europe.

Ce phénomène gravissime qui se manifeste de manière récurrente depuis de nombreux siècles dans une grande partie du monde donne lieu à de nombreuses tentatives d’identification des modalités de ses manifestations et d’explication de leurs causes profondes comme de leurs impacts, aux fins d’en définir aussi précisément que possible son objet et sa nature, et de le qualifier en droit. Il donne également lieu à l’élaboration d’arsenaux juridiques et instruments éducatifs destinés à lutter pour tenter sinon de l’éradiquer, tout au moins de l’enrayer.

Un constat s’impose : cette lutte permanente, qui tend à s’intensifier en même temps que le phénomène s’étend et s’aggrave, ne parvient pas à circonscrire ce fléau !

Bien au contraire, le nouveau visage du conflit opposant l’Etat d’Israël au mouvement musulman sunnite du Hamas dont la branche armée est intervenue sur le sol israélien pour la première fois de l’histoire pour y commettre des meurtres barbares, donne lieu à une recrudescence de ce phénomène qui interroge.

L’antisémitisme nécessite plus que jamais de revisiter sans complaisance les facteurs qui y participent, tant ce phénomène sociétal interroge au-delà même de son propre objet et de sa propre nature.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article