Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

Il y a exactement 60 ans aujourd’hui, John Fitzgerald Kennedy était assassiné à Dallas. Immédiatement ou presque naquirent des théories du complot qui allaient, au cours des décennies suivantes, connaître un succès colossal. Selon l’une des plus propagées, JFK aurait été la victime d’une vaste conspiration impliquant le complexe militaro-industriel américain, le FBI, la CIA et le vice-président Lyndon Johnson. David Colon (Sciences Po) montre que le KGB soviétique a joué un rôle majeur dans la diffusion de cette version de l’histoire, dont l’impact demeure important car elle a durablement érodé la confiance des Américains dans leur système, ouvrant la voie à bien d’autres théories – sur le 11 Septembre, le « deep state » ou encore le Covid – et, plus généralement, à « l’ère de post-vérité » actuelle…