Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 14:27

Le président, Hamid Karzaï, veut que cessent " immédiatement " en Afghanistan les raids nocturnes de l'OTAN et les fouilles de domiciles par des soldats étrangers, a indiqué son porte-parole Aimal Faizi à l'AFP. Le chef de l'Etat " ne veut plus qu'aucun étranger entre dans les domiciles d'Afghans pour les fouiller ", a-t-il ajouté.

La veille, le porte-parole de la force de l'OTAN en Afghanistan (ISAF), le général allemand Carsten Jacobson, avait affirmé que ces raids de nuit, très controversés, allaient se poursuivre malgré la mort d'une femme au cours de l'un d'eux aux premières heures samedi. " Les déclarations des responsables de l'OTAN sont en totale contradiction avec les décisions de la Loya Jirga, les demandes du peuple afghan relayées par la Jirga et avec ce que veut le président ", a réagi Aimal Faizi.

La Loya Jirga, grande assemblée traditionnelle réunie à la mi-novembre, avait demandé l'interdiction des perquisitions de domiciles afghans par les forces étrangères comme condition à la signature d'un partenariat stratégique avec Washington, devant définir les modalités de la présence militaire américaine à l'issue du retrait des troupes de combat de l'OTAN, prévu pour la fin de 2014.

Dimanche 18 décembre, les autorités afghanes ont condamné un raid de l'OTAN, mené, selon les autorités locales, contre le domicile d'un chef provincial de la police antidrogue et au cours duquel une femme a été tuée. " Un conseil de sécurité national au palais présidentiel dimanche a évoqué et condamné le raid nocturne des forces internationales sur la maison du chef de la lutte contre les stupéfiants dans la province [orientale] de Paktia, au cours duquel une femme a été tuée et quatre personnes ont été blessées ", indique la présidence afghane.

Selon la présidence, le chef de l'ISAF, le général américain John Allen, " s'est excusé auprès du président pour cet incident et a présenté ses condoléances ". Le porte-parole de la coalition, le général allemand Carsten Jacobson a lui indiqué à l'AFP qu'il n'y avait " pas eu d'excuses de l'ISAF car une enquête était en cours " sur cette opération menée aux premières heures de samedi. La coalition avait reconnu samedi que deux femmes avaient été découvertes blessées par balle, dont l'une mortellement, dans le bâtiment visé après une fusillade, sans donner d'autres précisions.

Hamid Karzaï avait déjà demandé dimanche la fin des opérations nocturnes des forces de la coalition contre les domiciles afghans, un des sujets de friction récurrents avec ses alliés de l'OTAN. Ces raids, et les pertes civiles attribuées à l'ISAF, irritent fortement la population afghane et alimentent le ressentiment contre l'Occident après dix ans de présence militaire étrangère.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories