Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 14:15

"Il n'y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va !" (Sénèque)

Comme le souligne fort justement le document de l'Institut d'études de sécurité de l'Union européenne établi par son directeur, Antonio Missiroli, (cf. Strategic foresight - and the EU, by Antonio Missiroli (EUISS - Brief N°13 - 20 February 2013)), ce dont l'Union européenne a le plus besoin aujourd'hui, c'est d'une vision stratégique !    

Au coeur d'un monde en proie à une instabilité permanente par le jeu de dynamiques complexes qui participent tantôt d'une 'interpolarité' de facto - où la compétition semble trop souvent prendre encore le pas sur la coopération - (cf. à cet égard, notamment, The interpolar world: a new scenario, by Giovani Grevi (Occasional Paper n° 79 - EUISS - 26 juin 2009)), tantôt d'une 'multipolarité' supposée, parfois voulue, mais encore insuffisamment organisée, - dont on ne perçoit que  très difficilement les contours et les visées - (cf. à cet égard, notamment Un monde multipolaire, vraiment ? par Thierry Garcin (Diploweb.com)), elle doit être en mesure d'offrir à ses propres citoyens, à ses Etats membres, à l'ensemble de ses institutions, à ses partenaires internationaux et à l'ensemble des acteurs de la globalisation stratégique à l'oeuvre une vision stratégique claire de la place qu'elle entend chercher à occuper en tant qu'acteur global dans le monde !

Elle doit chercher à devenir, ce qu'elle n'est pas encore pleinement :

 - un acteur à même d'exercer ses responsabilités stratégiques et internationales, que ce soit seul, en pleine autonomie, ou en recourant à des formes appropriées de collaborations, de partenariats, de coopérations, d'alliances (cf. par exemple à cet égard Penser la stratégie signifie aujourd'hui penser et agir de manière à la fois globale et systémique ; Inquiétude sur la place de l’UE dans la gouvernance mondiale de l’Internet, par Cécile Barbière (Euractiv.fr) ainsi que Renforcer la coopération avec les puissances émergentes et mondiales, par Pascal Lamy (Notre Europe – Institut Jacques Delors))!

  - un acteur capable de décider de ses modalités d'action en connaissance de cause, et en toute responsabilité !

  - un acteur disposant de toute la panoplie des instruments de l'action stratégique et internationale, qui lui permette d'exercer ses responsabilités comme bon il lui semble, en étant aussi bien capable de s'abstenir, de dire 'non', de s'opposer que, a contrario, d'impulser des initiatives, de prendre sa part à la médiation, à la négociation, au dialogue politique, à la sanction, et même, si nécessaire, de s'engager dans des actions coercitives armées !

  - un acteur véritablement stratégique qui dispose d'une vision aussi réaliste et exhaustive que possible des grandes évolutions du monde (cf. notamment à cet égard Des experts américains envisagent trois scénarios pour l’UE en 2030 (EurActiv.fr) ; The EU in 2030: a long-term view of Europe in a changing world : keeping the values, changing the attitudes, by Margaritis Schinas (Centre for European Studies) ou encore Les neuf technologies du futur qui vont changer le monde (Up' Magazine)) mais aussi de ses propres objectifs et intérêts stratégiques et de sécurité en regard des grands défis qu'il aura à affronter demain (cf. notamment WEF GlobalRisks Report 2013 WEF GlobalRisks Report 2013 ainsi que Global Risks 2014 report ) !

  - un acteur 'intelligent' qui sache se projeter dans le futur à la manière, remarquable, dont les Etats-Unis le font aujourd'hui (cf. 'US Strategy for a Post-Western World' by Robert A. Manning (Report of the Strategic Foresight Initiative at the Brent Scowcroft Center on International Security) ) et définir ses propres stratégies et politiques !

  - un acteur politique 'global' aussi prévisible que peut le nécessiter toute recherche d'équilibre dans un monde instable en proie à de profondes mutations, bien au-delà de sa multipolarisation et de cette interpolarisation déjà à l'oeuvre !

L'heure est venue d'établir 'the EU Strategy for a Post-Western World' !  

Tandis que quatre think tanks européens éprouvent quelques difficultés pour établir une stratégie globale européenne (cf. Do you know the European Global Strategy project ?), et que d'autres think tanks s'emploient collectivement, depuis plusieurs années à dresser un panorama des actions et politiques extérieures de l'Union (cf. Think Global- Act European IV, par Elvire Fabry (Notre Europe – Institut Jacques Delors) ou encore "Thinking strategically about the EU's external action" - "Un nouvel élan pour une stratégie d'action extérieure de l'UE" ("Think Global - Act European / Notre Europe - Institut Jacques Delors)), une agence du gouvernement américain (National Intelligence Council) a fait un travail de prospective et présenté un document de 160 pages intitulé « Tendances globales 2030 : des mondes alternatifs » qui envisage trois scénarios possibles pour l’Union, selon son futur degré d’intégration économique et monétaire : le déclin, l’effondrement ou la renaissance (GlobalTrends 2030 GlobalTrends 2030). Pour les Américains, qui réorientent leurs priorités internationales vers l’Asie, l’Europe de demain ne ressemblera pas à celle d’aujourd’hui.

Le Bureau des conseillers de politique européenne (BEPA, son acronyme en anglais), positionné auprès du président de la Commission européenne, a entrepris dès 2010 une série de travaux en ce sens dans le cadre de son programme ESPAS (European Strategy and Policy Analysis System) ; un programme ouvert à des tiers au travers de procédures de marchés publics. (*)

Parviendra-t-il à produire cette stratégie globale dont l'Union a tant besoin et qui doit constituer le socle stratégique des décisions et positions de l'Union sur les différents registres stratégiques, diplomatiques et de sécurité ?

Nous l'y encourageons avec vigueur !

Dans la globalisation stratégique, prétendre vouloir bâtir une Union politique n'a pas pour seule exigence de "Think global - Act european" ; "Think european - Act global" est une autre exigence tout aussi fondamentale !

Certains signes positifs laissent à penser qu'une dynamique salutaire s'est peut-être enfin engagée en ce sens. Le document établissant les priorités de l'UE pour la 68ème assemblée générale de l'ONU en constituant un particulièrement rassurant (cf. EU Priorities for the 68th UN General Assembly )

A contrario, les conclusions du Conseil européen dédié à la PSDC en date du 19 décembre ne reflètent pas un souci commun aux chefs d'Etat et de gouvernement de partager, et encore moins de donner corps, à une telle ambition, aucune référence n'étant faite aux intérêts et aux objectifs stratégiques de l'UE.

Pourtant, le 3 septembre 2009, J.-M. Barroso déclarait vouloir « Ouvrir une nouvelle ère pour l’Europe en tant qu’acteur global » lors de son discours devant le Parlement européen pour un deuxième mandat de Président de la Commission européenne. Trois ans plus tard, il faut être un solide optimiste pour considérer que l’UE en prend le chemin.

Puisque, comme l'affirma jadis Louis Bourlanges et comme le confirment les faits « […] tout a été conçu et organisé pour assurer la mise en majesté et le règne sans partage des chefs d’États ou de gouvernement dans le cadre d’un Conseil européen, lui-même soumis par la règle du "commun accord" à la loi des moins disant européens », et même en tenant compte de l'avertissement des plus sage qu'Alvaro de Vasconcelos, alors directeur de l’IESUE de l’Union européenne, donna fin 2008 en prodiguant le conseil suivant. « Dans un monde devenu multipolaire, le piège que l’Union [européenne] doit éviter à tout prix serait de jouer un jeu de puissance qu’elle n’est pas en mesure de jouer dans l’unité. », c'est bient pourtant aux chefs d'Etat et de gouvernement plus qu'à tout autre institution et organe de l'Union qu'il appartient de prendre leurs responsabilités à l'égard du rétrécissement stratégique de l'Union qui est aujourd'hui à l'oeuvre !

En auront-ils un jour la volonté politique ? En auront-ils alors la capacité ?

Ces questions restent ouvertes ....

Si la foi n'est pas accompagnée d'oeuvres, elle est bel et bien morte" (Saint Jacques)    

(*) Le lecteur intéressé par ce programme peut consulter le site ouvert à cet effet : http://ec.europa.eu/bepa/activities/public_procurement/index_fr.htm

Voir également :

 * L'Union européenne pourrait-elle enfin faire la démonstration qu'elle dispose d'une véritable vision stratégique ?

 * Cost of Non Europe in the field of the European Common Security and Defence Policy (EAVA)), 

 * Réflexion prospective et planification stratégique : deux processus distincts au service de la préparation du futur - nouvelle édition -

 * UE : un service européen d'action extérieure au service de quelles stratégies et de quelles politiques ?

 * Existe-t-il un intérêt stratégique européen ?

 * De l'épineuse question des objectifs stratégiques de l'Union européenne

 * Les idées de Catherine Ashton sur les ‘partenariats stratégiques’ avec la Chine, la Russie et les Etats-Unis - première partie - 

  * Les idées de Catherine Ashton sur les ‘partenariats stratégiques’ avec la Chine, la Russie et les Etats-Unis - seconde partie -

 * Influence européenne : la nécessité d'un changement de paradigme (Notre Europe – Institut Jacques Delors)

 * Objectifs politiques, principes, valeurs et intérêts en jeu au sein de l'Union européenne dans la double perspective politique et stratégique, par André Dumoulin

 * "PREPARING FOR THE FUTURE" : Speech by President of the European Council Herman Van Rompuy to the Brussels Forum of the German Marshall Fund (Brussels, 15 March 2013)

 * PENSER L’INTERET EUROPEEN : Du compromis entre intérêts nationaux à l’intérêt général européen      

 * Réviser en profondeur la stratégie européenne de sécurité ! De la nécessité et de l'urgence (1)

 * Réviser en profondeur la stratégie européenne de sécurité ! De la nécessité et de l'urgence (2)

 * Interrogations préalables à l'établissement d'un ‘concept stratégique global’ pour la politique de Sécurité de l'Union européenne

 * Bâtir une défense commune pour assurer l’autonomie politique et stratégique de l’Union européenne ! Du constat d’absence d’un tel projet politique dans l’agenda européen !

 * De l'impuissance ! (nouvelle édition) - première partie -

 * De l'impuissance ! (nouvelle édition) - seconde partie -

 * L’UE, modèle multipolaire ? par Pierre Verluise (Diploweb.com)

 * Lettre ouverte appelant à des innovations majeures dans les conclusions du Conseil européen de décembre dédié à la défense    

 *  "Marché intérieur transatlantique"- CCE Internationa décembre 2013 - le dangereux mirage du "transatlantisme" commercial, par Pierre Defraigne

Voir également les articles suivants :  

 * Penser la stratégie signifie aujourd'hui penser et agir de manière à la fois globale et systémique

 * Europe politique : un espoir est-il raisonnable ? par Alain Richard (Revue Politique étrangère)

 * Vouloir bâtir une Europe politique comporte des exigences irréductibles ! (nouvelle édition)

 * Où en est l'Union européenne face aux défis globaux ? - première partie -

 * en est l'Union européenne face aux défis globaux ? - deuxième partie -

 * Où en est l'Union européenne face aux défis globaux ? - troisième partie -

 * Où en est l'Union européenne face aux défis globaux ? - quatrième partie -

 * Où en est l'Union européenne face aux défis globaux ? - cinquième partie -

 * Où en est l'Union européenne face aux défis globaux ? - sixième partie -

 * Où en est l'Union européenne face aux défis globaux ? - septième partie -

 * Réviser en profondeur la stratégie européenne de sécurité ! De la nécessité et de l'urgence (1)

 * Réviser en profondeur la stratégie européenne de sécurité ! De la nécessité et de l'urgence (2)

 * European Parliament 2013 review of the organisation and the functioning of the EEAS 

* Speech by President of the European Council Herman Van Rompuy at the European Parliament (Brussels, 28 May 2013)

 * Annual Report 2013 to the European Council on EU Development Aid Targets - Council Conclusions (3241st Foreign Affairs Council meeting (Brussels, 28 May 2013)    

Voir aussi à propos du partenariat oriental : 





 * http://www.etudes-europeennes.eu/images/stories/Eastern_Partnership/Entretien_Serge_Smessow_FINAL_FR.pdf
 
Voir également à l'égard de la stratégie d'élargissement :

 * Attention ! Ceci N'EST PAS une "stratégie d'élargissement" ainsi que les articles auxquels il renvoie.



Voir aussi :

 * C'est plus que jamais aux génies culturels, scientifiques et techniques que doivent être confiées les clés des réflexions prospective et stratégique !  

 * Le gouvernement a-t-il plagié les services de renseignement américains pour la France 2025 ? par Éric Verhaeghe (Atlantico.fr)

 * France 2030 : cinq scénarios de croissance (rapport du Centre d'analyse stratégique et de la Direction générale du Trésor)

 * La relève stratégique française, par Michel Miraillet (reproduit sur le site Diploweb.com)

  ainsi que d'autres articles publiés dans la rubrique intitulée Regards-citoyens.com analyse et propose    

  

Voir enfin l'échange de correspondances entre le Général de Gaulle et Jean Monnet à propos de l'Europe (cf. 'De Gaulle & Jean Monnet face à l'Europe' de Aloys Rigaut)

ainsi que le remarque ouvrage suivant du professeur Jean-Louis Quermonne

dont Regards-citoyens.com a choisi de publier les extraits suivants :

L'Union européenne dans le temps long

 

 

 * Les trois principaux défis qui se présentent à l'Union européenne pour qu'elle devienne une authentique Union politique, selon Jean-Louis Quermonne

 * Du socle idéologique minimal d’une Union politique européenne en construction (extraits de « L’Union européenne dans le temps long » de Jean-Louis Quermonne ) ! - Première partie -

 * Du socle idéologique minimal d’une Union politique européenne en construction (extraits de « L’Union européenne dans le temps long » de Jean-Louis Quermonne ) ! – seconde partie –

 * Vers une puissance publique européenne (extraits de « L’Union européenne dans le temps long » de Jean-Louis Quermonne ) ! - Première partie -

 * Vers une puissance publique européenne (extraits de « L’Union européenne dans le temps long » de Jean-Louis Quermonne ) ! - Seconde partie -

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories