Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Paul Auster

La nomination du docteur jean Léonetti au ministère des affaires européennes est révélateur de la manière dont la France use, sciemment, délibérément ou non, de symboles forts dans la vie politique française et européenne !

Avouez que nommer à ces fonctions ce spécialiste parlementaire de l'accompagnement de la fin de vie (*) en pleine période de crise politique, économique, budgétaire, financière et sociale en Europe a quelquechose à la fois d'intelligent (eu égard aux mérites et aux qualités de la personne), de pathétique et de symbolique !

A-t-il été choisi en fonction de ses capacités à accompagner l'eurozone jusqu'à sa disparition du scope radar ?

Si tel devait être le cas en raison des erreurs et des fautes commises à répétition par les dirigeants européens, on se doit de saluer l'à-propos des fossoyeurs français de cette Europe fragilisée qui ont ainsi su prévenir les opinions publiques, par une telle nomination, de leur abandon délibéré du projet politique européen !

Ils auront désormais beaucoup de mal à convaincre de leur détermination à agir de manière à ce que ce projet se refonde sur des bases mieux assises !

Sauf à évoquer comme source d'inspiration de leur politique européenne le phoenix qui renaquit de ses cendres !

 

phoenix-final

 

Ou encore l'arche de Noë !

 

arche-de-noe1

 

(*) Très impliqué dans les questions d'éthique, notamment médicales, Jean Leonetti, praticien hospitalier, a présidé la « Mission parlementaire sur l’accompagnement de la fin de vie » en 2004, qui a conduit à la « Loi relative aux droits des malades et à la fin de vie » n° 2005-370 du 22 avril 2005 dont il était le rapporteur au Parlement. Cette mission lui avait été confiée par le président Jacques Chirac et le gouvernement Raffarin dans le cadre de l'affaire Vincent Humbert de 2003. Jean Léonetti, qui est également vice-président du Parti radical valoisien, préside depuis 2010 la Fondation hospitalière de France.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article