Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Yann Amar

A près de 70 jours avant l'échéance électorale qui désignera le prochain président de la République française, les citoyens sont abreuvés chaque jour de sondages dont les chiffres varient assez sensiblement selon l'identité de leur commanditaire !

Après des mois d'hésitation, on sent bien que les "faiseurs d'opinion" ont pris le parti de soutenir trois candidats : Nicolas Sarkozy, François Hollande et Jean-Luc Mélanchon, abadonnant au passage leur héros d'hier, François Bayrou et ne manquant pas une occasion de nuire à Marine Le Pen.

Percevant le risque non négligeable que Nicolas Sarkozy ne soit finalement présent au second tour de l'élection présidentielle, la perspective d'une défaite au terme du 'combat' dissuadant même les "meilleurs" de s'y engager ..., les "faiseurs d'opinion" manipulent comme ils le peuvent une opinion qui commence à en avoir passablement assez d'être prise pour ce qu'elle n'est pas !

Dans ce contexte des plus nauséabond, le camp du président agit pour se maintenir au pouvoir au-delà de 2012 alors que ses résultats économiques et sociaux sont catastrophiques et que loin d'avoir rassemblé la nation, il concourt tous les jours à sa fracture !

Le phoenix cherche absolument à renaître de ses cendres .... par tous les moyens dont il dispose ! 

Revoilà l'avocat - d'affaires - aux affaires, le bonimenteur aux marchés, le baratineur chez les traiteurs ...

Sans aucune subtilité aucune, le voilà à la manoeuvre pour susciter une fois encore la torpeur !

Après le terrorisme, l'islamisme, l'immigration, les banlieues, .... c'est au tour de la menace d'une déroute électorale face à ces épouventails politiques que constituent une gauche molle et dispendieuse qui n'aurait rien compris à la finance et un Front national revigoré qui n'aurait aucune capacité à gouverner ; un Front national qui est toutefois parvenu à fortement contraindre le parti présidentiel et ses hérauts aux discours fascisants à épouser ses thèses les plus radicales et stimagtisantes en leur donnant un contenu politique et et une traduction législative dans des lois sécuritaires plus liberticides les unes que les autres !

La place soudaine dans le discours du président-candidat du référendum comme seul véritable moyen institutionnel de rendre au peuple la parole souveraine dont "on" l'aurait dépourvue procède d'une manoeuvre politique habile qui consacre une stratégie qui, à la manière du Général de Gaulle, en appelle au secours du peuple pour lutter contre tous les ennemis de la France .....

Profitant de la complicité - passive ou active, selon les cas - de journalistes médiocres qui s'aventurent, sans doute en plein accord avec leur rédaction politique - à livrer des commentaires tous plus ridicules les uns que les autres tant ils ne prennent jamais en compte les marges d'erreur des sondages qui, en pareille circonstance, interdisent quelque conclusion que ce soit, le candidat-président ne vise qu'une seule chose : se maintenir au pouvoir à tout prix car il aurait bien trop à perdre s'il n'y parvenait pas !! 

Décidément, Noam Chomsky a une fois encore raison, la manipulation est devenu le seul mode d'action de gouvernants qui n'ont d'autres pouvoirs à leur disposition que la communication politique ( "Dix stratégies de manipulation") !

La France parviendra-t-elle à en finir avec cette dictature de ces "élites parisiennes" et autres faiseurs d'opinion d'opérette qui n'ont aucun scrupule à piétiner la démocratie et, avec elle, les citoyens, quelqu'ils soient ? 

 

aa32sdsq.jpg 

Voir également : L'Oligarchie des incapables, par Sophie Coignard et Romain Gubert

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article