Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 13:09

Le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a dénoncé, lundi 12 décembre, la décision du premier ministre britannique, David Cameron, de mettre son veto au nouveau traité européen négocié vendredi 9 décembre à Bruxelles.

Les pays de la zone euro ont jeté les bases d'une vaste refondation destinée, après signature d'un nouveau traité auquel seul le Royaume-Uni a décidé de ne pas s'associer, à les porter rapidement vers une plus grande intégration économique et budgétaire.

La décision de David Cameron de ne pas participer aux négociations visant à renforcer les règles budgétaires européennes a isolé les Britanniques mais a été relativement bien accueillie outre-Manche. " Je crois que la droite anglaise a montré qu'elle était la plus bête du monde et asservie non pas à des intérêts nationaux, mais asservie à de purs intérêts financiers ", a souligné Jean-Pierre Jouyet sur France Inter.

Il a ajouté que les travaillistes anglais n'auraient pas négocié de la même manière et que les anciens premiers ministres Tony Blair et Gordon Brown auraient choisi une approche plus pro-européenne. " Blair et Brown n'auraient pas fait cette erreur de négociation, a-t-il avancé. Je trouve cela très regrettable parce que nous avons besoin en Europe de nos amis britanniques. " Avant de prendre la tête de l'AMF, Jean-Pierre Jouyet était entré en 2007 dans le gouvernement de François Fillon comme secrétaire d'Etat aux affaires européennes.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories