Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Patrice Cardot

C’est la rentrée. Alors qu’une réforme de la formation professionnelle est à l’étude, La Fabrique de l’industrie lance une consultation ouverte à tous, pour recueillir expériences et bonnes pratiques. Jeunes, salariés, acteurs de la formation, entreprises industrielles… : vous êtes invités à témoigner et partager vos points de vue.

 

Selon le ministère du Travail, entre 300 000 et 500 000 emplois n’ont pas été pourvus en France en 2011, souvent faute de candidats qualifiés. Dans le même temps, 150 000 jeunes sortent chaque année de notre système éducatif sans qualification ni diplôme. Ceci est doublement pénalisant pour eux : pour s’insérer dans la vie active puis, ensuite, pour évoluer. Face aux mutations économiques, technologiques et financières, les compétences sont devenues essentielles à la compétitivité des entreprises.


Réussir à rapprocher l’offre de la demande d’emploi, grâce à un appareil de formation efficace et de qualité, est donc déterminant pour la compétitivité et l’emploi. Si la formation doit se construire tout au long de la vie, on note qu’à chaque étape de nombreux blocages subsistent : une information plus inadaptée qu’insuffisante au moment de l’orientation, un enseignement général trop souvent sacralisé au détriment des filières professionnelle et technologiques, une offre de diplômes et de formations peu lisible, des financements dispersés (Etat, Pôle emploi, régions, partenaires sociaux), des dispositifs publics redondants…


Tout particulièrement, l’inégalité d’accès au système de formation se creuse entre les qualifiés et les moins qualifiés. Selon l’Insee, seuls 10 % de ceux qui n’avaient aucun diplôme ont bénéficié d’une formation continue en 2010, contre 34 % des Bac +4 et plus. Cette inégalité accroît la vulnérabilité des salariés peu qualifiés face aux restructurations, transformations d’activités et évolutions technologiques auxquelles ils sont confrontés.


Néanmoins, de nombreux acteurs (entreprises, Etat, régions, collectivités territoriales…) ont mis en place des pratiques intéressantes qui méritent d’être encouragées et développées. La Fabrique de l’industrie entend faire connaître ces apports de terrain, les mettre en lumière, pour faire progresser la réflexion sur la formation professionnelle. Améliorer l’efficacité du « système », globalement ou localement, permet d’améliorer l’attractivité des métiers industriels auprès des jeunes et de maintenir et développer les savoir-faire dont l’industrie a besoin.


Vous aussi, participez à la réflexion en réagissant aux témoignages figurant dans notre espace dédié et interactif. Jeunes, salariés, acteurs de la formation, entreprises industrielles… : votre avis nous intéresse !

 

Source : http://www.la-fabrique.fr/Actualite/la-fabrique-de-l-industrie-lance-un-grand-debat-sur-la-formation-professionnelle

 

Voir également : 

 *  Formation professionnelle - La lettre de La Fabrique  

 * Le gouvernement lance 34 plans d’action pour une nouvelle France industrielle (La Fabrique de l'Industrie)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article