Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 08:30

Le mystère du voile vaporeux qui enveloppe le sourire de Mona Lisa, le fameux «sfumato», aurait enfin été percé à jour. Selon une chercheuse du CNRS s'appuyant sur des travaux plus anciens, Léonard de Vinci a utilisé une technique de superposition de couches, dont un glacis inventé à l'époque par les Primitifs flamands.
La partie superficielle du tableau est une superposition de couches de «terre d'ombre», une ocre contenant un peu de manganèse, caractéristique d'un glacis, a analysé l'auteur de l'étude sur la technique utilisée par Léonard de Vinci, Mady Elias.
La seconde couche est «un mélange de 1% de vermillon et 99% de blanc de plomb, technique utilisée par tous les Italiens à l'époque», ajoute la chercheuse, qui souligne que son étude publiée par la revue Applied Optics représente «la seule démonstration scientifique de la composition» des peintures utilisées.
«Ce n'est plus une théorie, on est sûrs de ce que l'on a démontré, cela n'avait jamais été fait auparavant», ajoute-t-elle, en précisant que son analyse avait été réalisée sans toucher au tableau grâce à une caméra multi-spectrale.
La présence sur la Joconde d'un glacis - la superposition de couches d'un seul type de pigment en surface - est une révélation car cette technique était alors uniquement utilisée par des Primitifs flamands tels que Van Eyck et Van Der Weyden.
Cette technique aurait été diffusée en Italie par un contemporain de Vinci (1452-1519), le peintre italien Antonello Da Messina, à la suite d'un voyage dans le Nord de l'Europe.
D'autres spécialistes avaient tenté de percer le secret du «sfumato», dont Jacques Franck, peintre et historien d'art, connu également pour ses interventions lors des restaurations d'oeuvres de Lénord de Vinci, qui a réalisé des tableaux pointillistes reproduisant des portraits de ce dernier avec des touches allant au 1/30e ou au 1/40e de mm.

Dans les conférences comme dans les nombreux articles et oeuvres picturales qu'il a produits depuis plus de 20 ans, Jacques Franck, n'avait cessé de démontrer ce que la technique vient seulement de mettre en évidence, rencontrant alors l'hostilité de certains conservateurs, notamment au Louvre.

Je tiens à lui rendre un hommage particulier.

Voir aussi http://www.lumiere-technology.com/Pages/News/news.htm 

ainsi que

La pratique du «micro-divisionnisme» dans l’atelier de Léonard de Vinci, par Jacques Franck avec une introduction sur la nature de sa méthode de recherche par Ségolène Bergeon Langle, ex directrice des services de restauration des Peintures du Louvre et grande spécialiste des techniques picturales anciennes

(cf. AHAI_Bulletin20_FRANCK.pdf ou encore http://www.librairie-des-musees.fr/OuvrageFront/Detail.php?codeOuvrage=289&action=resume&gapiReferer=).

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice Cardot - dans Sociétés et Cultures
commenter cet article

commentaires

Patrice Cardot 11/11/2016 17:32

Comprendre les recherches et les oeuvres de Jack Franck : http://jacquesfranck.com/visuals

Jacques Franck 08/07/2011 12:37


Merci Patrice pour cet hommage amical à mes travaux sur Léonard. Ils sont désormais reconnus par les scientifiques ( C2RMF / CNRS ) suite aux recherches brillantes de la physico-chimiste Laurence
de Viguerie. Désormais membre du comité international de spécialistes chargé de conseiller la restauration en cours de la "Sainte Anne" du Louvre, je poursuis également mes recherches sur le sujet
du "sfumato" à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. A bientôt de tes nouvelles. Amitiés. Jacques Franck.


ERASME 08/07/2011 14:57



Au grand plaisir de te revoir


Tu peux me contacter à l'adresse suivante : erasme@regards-citoyens.com


Amitiés !


Patrice



gallier 27/04/2011 23:53


Bonjour,

Je viens de publier un livre : “Isis, La Joconde révélée”, où j’explique le récit chronologique que contient ce tableau.
J’y montre également le morphing qu’à créé Léonard de vinci dans le personnage de Mona Lisa, et qui explique le mystère de son sourire.
C’est un livre très illustré, avec beaucoup de zooms sur des détails jamais vus jusqu’à aujourd’hui.

Voici quelques extraits des critiques déjà parues dans les médias concernant ce livre :

…“ Ce sujet a été tant de fois revisité, qu’il agace souvent. Et pourtant, voici une chasse mythologique, hors du commun ! ”...
...“ le lecteur va y découvrir à son tour, ce que Thierry Gallier nous entraîne à voir derrière ce que nos yeux ne sauraient discerner au premier abord. ”...
...“ Seul le regard exercé d’un professionnel de l’image, pouvait dévoiler la face effectivement cachée de ce tableau mythique que ses millions de visiteurs, depuis déjà plus d’un siècle, n’avaient
su jusqu’ici décrypter. Sidérant ! ”...
...“ ce tableau porte effectivement en lui autre chose que le gentil folklore de son sourire énigmatique ”...
...“ Un livre à dévorer et à mettre surtout entre toutes les mains, qui fait encore rêver, une fois refermé. ”...
F.M.

...“ Avec une minutie d’observation hors du commun et en tous cas pas à la portée des infra-rouges et autres rayonnements X utilisés par les exégètes scientifiques ”...
...“ il propose de manière convaincante une explication au secret du sourire de Mona Lisa.”...
...“Cette enquête est passionnante ”...
...“ Mais d’autres détails viennent ajouter au décryptage du tableau, vraiment épluché dans tous les sens”...
...“Ce livre, que dis-je, cette thèse devrait faire date et me parait au moins aussi pertinente –et plus étayée – que les analyses dites médicales montrant que la Joconde était un homme ou
enceinte... Ce travail, abondamment et excellemment illustré est indispensable à tout jocondolâtre qui se respecte.”...
A.Z.

Ce livre est disponible sur :
www.mona-lisa-revealed.com


Thierry Gallier (auteur et éditeur)
contact@editions-maxiness.com
Tel. : 01 75 93 47 24


ERASME 12/05/2011 22:09



Merci pour cette information !



Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories