Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 18:32

A l’occasion de la Journée mondiale de la paix, le pape François a estimé que « les violences et les injustices présentes dans tant de parties du monde ne peuvent nous laisser indifférents et immobiles » 

Face aux guerres et à la violence « il est temps de s’arrêter », a lancé avec force le pape François à l’occasion de la Journée mondiale de la paix, mercredi 1er janvier 2014. Lors de la prière de l’Angélus, place Saint-Pierre, le pape a confié à la Vierge Marie « le cri de paix des populations opprimées par la guerre et la violence », mettant en avant « la force de la douceur, la force non-violente de la vérité et de l’amour ».

En ce début d’année 2014, le pape François a aussi insisté sur l’engagement de chacun en faveur de la paix. « Les violences et les injustices présentes dans tant de parties du monde ne peuvent nous laisser indifférents et immobiles : l’engagement de chacun est nécessaire pour construire une société vraiment plus juste et plus solidaire », a-t-il insisté.

Sur les pas de ses prédécesseurs, depuis Paul VI, et dans la suite de son message pour la Journée mondiale de la paix, il a rappelé « la conviction que nous sommes tous fils d’un unique Père au ciel, nous faisons partie de la même famille humaine et partageons un destin commun ». Ce qui implique, « pour chacun la responsabilité d’œuvrer à un monde qui soit une communauté de frères qui se respectent, s’acceptent dans leurs différences et prennent soin les uns des autres. »

Confiant à la Vierge Marie « les besoins du monde entier »

Dans la matinée, comme le veut la tradition à l’occasion de la Journée mondiale de la paix, il avait ouvert l’année 2014 avec la messe de la fête liturgique de sainte Marie Mère de Dieu, célébrée dans la basilique Saint-Pierre en présence de nombreux membres du corps diplomatique accrédité auprès du Saint-Siège.

Au premier jour de l’année, le pape a notamment confié à la Vierge Marie « les besoins du monde entier, spécialement la faim et la soif de justice et de paix », appelant à faire preuve de « force, de courage et d’espérance » durant l’année nouvelle.

« Cette espérance, a-t-il expliqué, a sa raison dans la bénédiction de Dieu, une bénédiction qui contient le souhait le plus grand, le souhait de l’Église pour chacun de nous, souhait rempli de toute la protection affectueuse du Seigneur, de son aide providentielle ».

Au fil de l’homélie, le pape François a longuement évoqué la figure de la Vierge Marie. « Par son exemple d’humilité et de disponibilité à la volonté de Dieu, a notamment souhaité le pape, elle nous aide à traduire notre foi en annonce joyeuse et sans frontières de l’Évangile ».

Pour que Rome soit « accueillante et pleine d’humanité »

La veille, lors de la célébration des premières Vêpres de la fête de « Marie Mère de Dieu », le pape François a lancé un vibrant appel à la ville de Rome, afin qu’elle soit accueillante et pleine d’humanité. L’évêque de Rome a invité responsables politiques et habitants de la capitale italienne à offrir à tous des conditions de vie dignes

Devant des milliers de fidèles réunis dans la basilique Saint-Pierre, le pape François a longuement interrogé les Romains sur l’état de leur ville. « Le visage d’une ville est comme une mosaïque dont tous les habitants sont les tesselles », a expliqué le pape. Il a ensuite assuré que celui qui est investi de l’autorité possède bien sûr une plus grande responsabilité, mais que chacun est coresponsable, dans le bien et dans le mal.

Relevant que Rome était une ville d’une beauté unique et que son patrimoine spirituel et culturel était extraordinaire, le pape François à cependant déploré l’existence, dans la ville, de nombreuses personnes marquées par des misères matérielles et morales, » des personnes pauvres, tristes, souffrantes, qui non seulement interpellent la conscience des responsables publics, mais également de chaque citoyen », interrogeant : « Que ferons-nous, comment agirons-nous l’an prochain pour rendre notre ville un peu meilleure ? »

Et de répondre : »La Rome de la nouvelle année aura un visage plus beau encore, si elle est plus riche d’humanité, hospitalière, accueillante, si nous sommes tous attentifs et généreux envers ceux qui sont en difficulté, si nous savons collaborer avec un esprit constructif et solidaire pour le bien de tous ».

Source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-appelle-chacun-a-s-engager-pour-la-paix-en-2014-2014-01-01-1083362

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories