Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 16:14

Les grèves se succèdent en Europe pour protester contre les réformes annoncées pour sortir de la crise. Cette semaine, c'est la France et l'Italie qui s’opposent aux mesures et plans de rigueur annoncés par les gouvernements.
Pour sortir son pays de la crise, Mario Draghi, nommé il y a un mois à la tête du gouvernement italien, prévoie des coupes budgétaires drastiques, un relèvement de l'âge légal du départ à la retraite ou encore un gel des pensions, rapporte
Euronews. Ces mesures ne sont pas du goût des syndicats, qui pour la première fois ont appelé unanimement à une mobilisation massive des salariés italiens.
L'Italie s'apprête donc à connaître une semaine de mobilisation en réaction au plan de rigueur annoncé hier. Réunissant plus de 12 millions de salariés, les trois syndicats les plus importants d'Italie, le Cgil, le Cisl et l'Uil ont appelé les Italiens à une grève générale de trois heures hier en fin d'après-midi, indique
La Tribune. En fin de semaine, une grève devrait paralyser les transports publics transalpins, ainsi que les services banquiers vendredi en fin d'après-midi. Les fonctionnaires des administrations marqueront quant à eux leur désaccord lundi prochain, précise Euronews.

Les citoyens italiens ne sont pas les seuls à marquer leur désaccord cette semaine. En France également, des mouvements de protestation auront lieu aujourd'hui, à l'appel de la CGT, CFDT, FSU, Solidaires et Unsa. Ces réactions font suite à l’annonce début novembre par le Premier ministre, François Fillon, d’un deuxième plan de rigueur, perçu comme "injuste" par les syndicats [Libération].
185 initiatives sont prévues selon la CGT, mais les syndicats ne s'attendent pas à une mobilisation massive, à quatre mois des élections présidentielles. Selon le secrétaire général de la CGT, M. Thibault, le but de ces actions est de dire aux élus qu'ils font "fausse route" et qu'ils risquent de conduire le pays à la "récession" [NouvelObs].
La France et l'Italie poursuivent le mouvement entamé la semaine dernière par plusieurs Etats membres. Le Portugal a connu une grève générale et des manifestations dans tout le pays, deux millions de fonctionnaires ont fait grève il y a quinze jours au Royaume-Uni. En Grèce, 2 000 "casseurs" se sont réunis mardi dernier, alors qu'une semaine plus tôt, une manifestation pacifique avait rassemblé 20 000 Athéniens. La Belgique n’a pas été épargnée par ces manifestations. 50 000 personnes ont défilé il y a dix jours à Bruxelles, d'après Euronews.
Selon La Tribune, les plans successifs provoquent des manifestations dans les pays d'Europe du Sud, tandis que les pays du Nord comme l'Irlande, plus résignés, se contentent de protester dans les urnes.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories