Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par De La Boisserie

Lors de sa conférence de presse du 14 janvier, le président F. Hollande a fait part de son souhait "d'un couple franco-allemand qui agisse pour l'Europe de la défense" , un souhait qui peut étonner quand on sait les difficultés qu'une telle entreprise, souvent évoquée, jamais réalisée, impliquent. Au-delà du fait que l'Angleterre n'en veuille pas, les récents conflits au Mali et en Centrafrique ont démontré l'inexistence d'une coopération militaire européenne digne de ce nom. Enfin, si le président a évoqué la fameuse "brigade franco-allemande", il a visiblement omis de préciser que l'un des régiments qui la composait (le 110e régiment d'Infanterie) avait été dissous fin 2013.

Pour le général (2ème section) Jean-Bernard Pinatel : " Nous sommes donc dans un pur effet d'annonce qui va a contre-sens des récents événements dans ce domaine.Source :  http://www.atlantico.fr/decryptage/ou-francois-hollande-ete-convaincant-ou-est-contente-simple-intention-ou-brasse-vent-verhaeghe-guenaire-goetzmann-silvestre-pina-954169.html#wUdZbmk1KLgrjjSz.99

Dès lors que l'on évoque "L'Europe de la défense" en lieu et place soit de la politique de sécurité et de défense commune inscrite au traité (PSDC), soit de la défense commune également inscrite au traité comme finalité de la PSDC, on prend le parti de ne pas embrasser le schéma européiste d'une défense européenne commune pleinement autonome, c'est à dire qui existe en soi et pour soi indépendamment de l'OTAN !

La gauche française en est coutumière ! Comme l'est brutalement dévenue la droite conservatrice - qui se prétend pourtant parfois encore gaulliste ... - lorsqu'elle prit le tournant d'un retour de la France dans les structures militaires intégrées de l'OTAN ! Quant aux partis du Centre, leur ancrage euro-atlantiste historique n'en a jamais fait de véritables thuriféraires d'une défense européenne autonome dans le cadre de l'Union européenne, quand bien même ils s'en défendent !

Et que dire du défunt projet d'Union européenne de sécurité et de défense auquel de nombreux Conseils frano-allemands ont consacré tant de déclarations jadis ....

Des initiatives étaient possibles dès 2013 en la matière ! (cf. notamment Lettre ouverte appelant à des innovations majeures dans les conclusions du Conseil européen de décembre dédié à la défense )

 Nous avons vu ce qu'il en advint .... (voir à cet égard : Travaux du Conseil européen consacrés à la défense : tout çà pour cà ? Mais les chefs dEtat et de gouvernement pouvaient-ils raisonnablement en faire plus ?)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article