Au 1er janvier 2012, "do widzenia" la Pologne, "hej" le Danemark à qui revient la présidence tournante de l'UE pour six mois. 

A deux semaines de l'échéance, le ministre danois des Affaires européennes était de passage vendredi 16 décembre à Bruxelles où il a pu expliquer les priorités que son pays veut donner à l'Europe pour les mois à venir. 

Elles sont au nombre de quatre. Pour Nicolai Wammen, l'UE doit devenir "responsable" et respecter les engagements successifs qu'elle a pu prendre pour enrayer la crise de la zone euro. Copenhague y veillera, même s'il ne dispose pas de la monnaie unique. Sujet sensible par excellence, le futur cadre financier de l'UE pour 2014-2020 sera aussi au cœur des préoccupations danoises. 

[...]

Virage européen

Il a ajouté que les affaires européennes seraient "une priorité pour tout le gouvernement" de son pays. Dans une interview accordée à EurActiv.fr en octobre dernier, Nicolai Wammen avait déjà déclaré que le Danemark avait "pris un virage européen" après les années de scepticisme de l'ancien gouvernement de centre droit soutenu par l'extrême droite. 

Le nouveau premier ministre, la socialiste Helle Thorning-Schmidt est elle-même une européenne convaincue. Ancienne élève du Collège d'Europe, elle est mariée à un Britannique et a été députée à Strasbourg entre 1999 et 2004.

 

Voir l'article sans sa totalité : http://www.euractiv.fr/danemark-ue-devenir-responsable-article