Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Patrice Cardot

Le Mouvement Européen-France a suivi depuis plusieurs semaines les événements qui se déroulent sur la rive Sud de la Méditerranée. L’une des conséquences des révolutions en cours est un afflux important d’immigrants sur les côtes européennes, notamment en Italie.

Face à cette situation, le Mouvement Européen-France se félicite des conclusions du Conseil du 12 avril dernier qui réaffirment la nécessité d'une "solidarité authentique et concrète envers les Etats membres les plus directement concernés". Il constate cependant que l’attitude adoptée par plusieurs Etats de l’Union ne semble, hélas, pas aller dans ce sens.

Il appelle ainsi les pays de l’Union européenne à respecter leur engagement et à faire preuve de davantage de solidarité entre eux et envers les pays de la rive Sud de la Méditerranée.

Comme il l’a déjà affirmé, le ME-F pense qu’une politique d’immigration à long terme est nécessaire pour organiser l’accueil et l’intégration des étrangers, dont l’arrivée est prévisible et nécessaire au développement de l’Europe.

Si une solidarité européenne n’est pas mise au premier plan, la réaction du ministre italien Roberto Maroni qui "[se] demande, au vu de cette situation, si cela fait sens de rester au sein de l'Union européenne" pourrait devenir la pensée la plus répandue, et ceci le Mouvement Européen ne peut l’accepter.

 

Le texte officiel : Prise de position Mouvement Européen France politique immi Prise de position Mouvement Européen France politique immigration

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article