Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ERASME

À l’approche de l’élection présidentielle américaine, les Européens s’interrogent sur le bilan du président sortant s’agissant des relations transatlantiques.

Les Européens constatent que ces quatre années ont été marquées par le retour à une convergence des vues exprimées de part et d’autre de l’Atlantique, tant pour ce qui est des objectifs des politiques étrangères que des valeurs qu’elles entendent véhiculer. Les Européens observent en même temps que les critiques américaines de certains aspects des réalités politiques européennes n’ont pas cessé.

Les Européens relèvent enfin un redéploiement des moyens à la disposition de la politique étrangère et de sécurité américaine, y compris dans sa composante commerciale. C’est ce que l’on désigne habituellement sous le nom de « pivot ».

Ni les relations extérieures américaines, ni a fortiori, la relation transatlantique, ne vont départager les deux candidats. Il reste à savoir si M. Romney, dans l’éventualité de son élection, réussirait à réduire la polarisation qui a marqué les relations extérieures de son pays depuis 2001.

Bertrand Rioust de Largentaye, ancien chargé d’études à Notre Europe (2002-2006), a vécu quinze ans aux États-Unis. Il a passé près de la moitié de sa vie professionnelle dans la fonction publique française (ministère de l’agriculture, puis ministères des finances et du commerce extérieur) avant de rejoindre les services de la Commission européenne. 

Voir le Policy Paper : bilan4ansobamadelargentayene-ijdoct12 bilan4ansobamadelargentayene-ijdoct12

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article