Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 10:48

 

 

La croix de Lorraine édifiée en 1972 nécessite des travaux d’entretien qui sont également l’occasion de procéder à des aménagements qui permettront de mieux accueillir les 100 000 visiteurs qui viennent chaque année retrouver le souvenir et l’esprit du général de Gaulle.

La décision de réaliser la croix de Lorraine à Colombey les deux Eglises trouve son origine en 1954, le jour où le général de Gaulle confie à un journaliste : « Voyez cette colline. C’est la plus élevée. On y édifiera une croix de Lorraine quand je serai mort ». D’après André Malraux, le Général sceptique aurait ajouté : « Personne n’y viendra, sauf les lapins pour y faire de la résistance… ». En réalité, dès son édification, elle attire 400 000 visiteurs… 

Constituée de blocs de granit rose de Bretagne et de plaques de bronze, elle domine aujourd’hui de ses 43,50 mètres le site classé de la colline de Colombey. Plus de quarante ans après son édification, elle nécessite un nettoyage global et une restauration au niveau des jointements. Sur l’esplanade, les pierres en granit gris clair du Tarn doivent également être changées. Pour cela, comme en 1971, un appel à la générosité a été lancé le 9 novembre dernier pour financer les 360 000 euros de travaux. La fondation du patrimoine, partenaire du projet de la fondation De Gaulle, soutien et gère la souscription ouverte à cet effet.

Voir cet article sur mon blog : http://www.francois.cornut-gentille.fr/2013/11/15/succes-historique-pour-la-croix-de-lorraine/comment-page-1/#comment-1340

Voir également : De la Croix de Lorraine !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories