Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 11:29

Andreas Reinicke pourrait être le prochain représentant spécial pour le processus de paix au Proche-Orient. Ambassadeur à Damas (Syrie), il vient d’être rappelé « pour consultation » par Berlin. Car, à l’instar de plusieurs de ses homologues européens (comme le Français Alain Juppé), le ministre des Affaires étrangères allemand Guido Westerwelle est inquiet de la dérive du régime syrien.
Né en 1955, Reinicke est un diplomate chevronné qui a notamment beaucoup travaillé sur les questions moyen-orientales. Avant de partir pour Damas, en 2008, il était le chef du département Euromed et Moyen-Orient au ministère allemand des Affaires étrangères. A ce poste, il a notamment reflété la politique allemande de prudence vis-à-vs du processus, mais aussi soutenant de façon concrète et pratique le renforcement de l’autorité palestinienne : formation de la police notamment. Domaine où l’Union européenne est particulièrement présente avec le déploiement de la mission EUPOL COPPS.

 

Voir la suite de cet article sur mon blog : http://www.bruxelles2.eu/orient-asie/israel-liban-palestine/un-ambassadeur-allemand-sur-le-processus-de-paix-au-moyen-orient.html

 

Voir également : Au Proche-Orient, la crédibilité de Tony Blair est remise en question, par Laurent Zecchini (Le Monde)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Politiques et actions externes de l'UE
commenter cet article

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories