Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 18:13

Ressources pétrolières

Un émissaire américain a suggéré la création d'une « ligne bleue maritime ».

Les États-Unis ont présenté une nouvelle proposition pour le partage des zones économiques exclusives (ZEE) disputées entre le Liban et Israël, a rapporté le journal as-Safir publié le 29 novembre.

Selon le quotidien, l'adjoint au secrétaire d'État pour la diplomatie énergétique, Amos Hochstein, s'est rendu le 9 novembre à Beyrouth dans le but de tenter de résoudre le litige entre les deux pays frontaliers.

L'émissaire américain aurait proposé de délimiter la frontière maritime entre les deux États en établissant « une ligne bleue » maritime semblable à celle qui fixe les frontières terrestres entre Israël et le Liban. Au niveau de cette ligne bleue maritime, les zones disputées ne seront exploitées pour le forage par aucune des parties jusqu'à la fin de la démarcation. L'exploitation se fera d'abord dans les zones où aucun litige n'oppose les deux pays.

Depuis la découverte de réserves énergétiques sous-marines susceptibles de générer des milliards de dollars, Israël et le Liban s'opposent sur le tracé de leurs ZEE. Plus vaste que les eaux territoriales, la ZEE est une zone dans laquelle un pays peut explorer puis exploiter les ressources sous-marines.

Selon les sources d'as-Safir, l'idée américaine mise sur la table est une tentative de faire revivre et accepter le concept de la « ligne Hoff », du nom de l'ancien émissaire américain dans la région Frederick Hoff, portant sur un partage de la zone de litige entre le Liban et Israël, celle-ci étant d'une superficie de 860 kilomètres carrés. Cette proposition accordait au Liban 500 kilomètres carrés, et le reste à Israël. Elle avait alors été rejetée par le Liban qui avait accepté les 500 kilomètres carrés, mais refusé d'accorder à Israël les 360 restants.

Toujours selon les mêmes sources, l'émissaire américain Hochstein aurait récolté cette fois « une sorte d'accord de principe

» avec les responsables libanais qu'il a rencontrés sur l'idée « d'une ligne maritime comparable à la ligne bleue terrestre ». Ce qui fait toujours polémique, et qui nécessite d'être tranché par les Libanais, c'est de savoir si ces prémices d'accords de principe qu'a entendus Amos Hochstein au Liban sont suffisants pour parler d'un accord, ou si l'affaire requiert une décision du Conseil des ministres.

Le Premier ministre démissionnaire Nagib Mikati a confirmé à as-Safir que les États-Unis avaient présenté une nouvelle proposition, la considérant comme « raisonnable ». Il a souligné que cette proposition devrait être discutée avec le chef de l'État Michel Sleiman, le président de la Chambre Nabih Berry et le ministre de l'Énergie Gebran Bassil, « dans le but de prendre une décision qui serait dans l'intérêt du Liban ».

M. Bassil a, de son côté, indiqué au journal que plusieurs propositions avaient été présentées par les États-Unis. Il a souligné que « cette affaire dépasse désormais la simple question de la démarcation »,

assurant que le débat porte aussi sur la quantité de ressources à exploiter. L'objectif, selon lui, « est de parvenir à une solution globale sur les frontières comme sur les ressources ».

Et de poursuivre : « À un niveau libanais, il faut faire davantage qu'engager une simple discussion, il faut prendre des décisions et des mesures concrètes et sérieuses afin de réaliser des progrès dans le dossier du pétrole et des frontières. Il s'agit de prendre une décision stricte de donner au Liban la chance de profiter de ses ressources en pétrole et en gaz. Plus nous tardons, plus le préjudice sera important. »

- See more at: http://www.lorientlejour.com/article/844973/zones-maritimes-les-etats-unis-font-une-nouvelle-propositionau-

liban-et-a-israel.html#sthash.7HhoAXwF.dpuf

 

Voir également cet article sur mon site : http://www.jfcconseilmed.fr/files/13-11-30---LOLJ--Zones-maritimes,-USA-nouvelle-proposition-US-au-Liban-et-a-Israel.pdf

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François Coustillière - dans Israël - Palestine et Processus de Paix
commenter cet article

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories