Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
 


« Sur l'échiquier mondial, l'Europe est un nain politique. Placée sous la tutelle des États-Unis depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle n'est qu'un dominion américain qui s'en remet à son protecteur pour assurer sa défense. Dans un monde en profonde recomposition, elle n'a ni frontières stables ni exécutif. Avec 500 millions d'habitants, l'empire le plus riche de la planète est dépourvu d'armée et de stratégie collective. L'Europe, faible et désunie, est une proie facile. Qui s'en emparera ? Les États-Unis, la Russie, la Chine, l'Allemagne… »

C’est la thèse développée par Jean-François Susbielle, consultant en géostratégie et technologies de l’information, qui se pique de géopolitique. L’ouvrage est décapant, oblige à réflexions. Mais il reste marqué par de nombreux a peu près, des réflexions du « café du commerce », et un sentiment anti-allemand qui gâchent l’ouvrage. En tout cas, il reflète une certaine vision française, pour ne pas dire franchouillarde, de l’Europe.

Le déclin de l'empire européen, Jean-François Susbielle (éditions First, Paris, mai 2009, 238 pages, 15,90 Euros)

Partager cette page

Repost 0
Published by

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories