Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 10:43

Racisme populaire ou xénophobie d'Etat ? Quelle politique écologiste dès 2012 pour réconcilier la France avec elle-même ?

De la préférence nationale, qui prive les étrangers d'accéder à certains emplois, à l'obligation pour les vieux travailleurs maghrébins (ceux que l'on nomme les Chibanis) de justifier de leur présence sur le territoire français afin d'obtenir leurs prestations sociales, en passant par la création d'un ministère de l'immigration et de l'identité nationale, aujourd'hui heureusement disparu, l'Etat français n'est pas tendre avec ses immigrés, c'est le moins que l'on puisse dire. Stigmatisation de l'Islam, des populations issues de l'immigration et habitant les quartiers populaires, en particulier les jeunes, chasse aux sans-papiers ou encore aux Roms, banalisation du discours racial et des mythes véhiculés sur l'immigration, etc. Sous Nicolas Sarkozy, le racisme ne semble vraiment plus être l'apanage du Front National et les différents gouvernements depuis 2007 ont contribué, principalement dans un but électoraliste, à ce que le discours raciste se décomplexe. Tant et si bien qu'aujourd'hui Marine Le Pen n'a même plus besoin de faire un travail de propagande intellectuelle, nos gouvernants s'en chargent pour elle. Mais pour certains, le racisme ne serait pas simplement un réflexe populaire de repli sur soi en période de crise, il appartiendrait même au « code génétique de notre République ».

Alors racisme populaire ou xénophobie d'Etat ? Les écologistes ont en tous cas l'immense responsabilité, face à la démagogie de la droite et au renoncement de la social-démocratie, de proposer en 2012 un nouveau modèle de vivre-ensemble afin de réconcilier la France avec ses immigrés et les étrangers en général, pour que les droits élémentaires des immigrés ne soient plus bafoués, pour que les sans-papiers ne vivent plus dans la peur d'un contrôle d'identité, bref pour que la France fasse preuve d'un peu d'humanité et corresponde enfin à son image de « patrie des droits de l'homme ».

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Catégories